“Y a pas de hasard dans la vie!”

On a tous cette expression dans la tête. Et pourtant c’est rarement pertinent. Perso, j’en suis pas friand. Astrologie, numérologie ou tout bêtement simple hasard de la vie?

Vous avez dit “hasard”?

Pour l’anecdote, une fois, j’ai joué du piano dans un terminal d’aéroport. Richard Cocciante dans le texte. Une simple blague entre copains. On passait le temps avec le futur marié au chant. Quand soudain un mec a débarqué. Il nous a interpelés. “Bah les gars, c’est ma chanson ça!”. Richard en personne, Cocciante himself. J‘ai quitté le piano pour laisser le maestro. Il s’est mis à jouer, nous a regardés. Moment de grâce. On l’aurait voulu que ça ne serait jamais arrivé!

Revenons aux jumeaux. Parfois j’me dis aussi “Y a pas de hasard dans la vie”.

Premier acte

Le chiffre qui colle à la peau. J’ai rencontré la mère des enfants un 23 juillet. Ils sont nés un 23 juin. J’ai vu le jour le 23 mars et mon père le 23 aout. A nous 3, ça fait 3 x 23. 3 générations de garçons qui cocheront le même numéro sur les grilles du loto.

Deuxième acte

L’histoire qui bugg. Moi-même je suis né jumeaux. Né, car le fréro est malheureusement décédé. Quelques mois seulement de vie à 2. Jumeaux de courte durée certes, mais jumeaux quand même! Pas suffisant pour en conserver un souvenir, juste la tristesse des parents. Mais la folle impression qu’ils vont vivre la fraternité que je n’ai pas vécue.

Alors toujours pas de hasard? Un signe du destin? C’est un peu comme le copain d’y a longtemps qu’on croise dans le métro. Un concours de circonstance associé à un souvenir fort. Peut être ça, les hasards de la vie…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *